GLO-4002 - Site de cours

Temps estimé: 15 minutes

Exercices préparatoires I

Couche Applicative

1) Nommez 3 utilités de la couche applicative

Choisissez en trois parmis les lignes principales:

  • Gèrer les différents cas d'utilisations de l'application.
  • Injecter les dépendances.
  • Fournir un contexte spécifique.
  • Contient l'algorithme de ce que l'utilisateur veut faire.

2) Dans quel cas la couche applicative n'est-elle pas nécessaire?

Il est important de ne pas "overdesigner" son application. Ça ajoute de la complexité, sans bénéfice.

Le même principe s'applique avec la couche applicative!

Certaines applications simples n'ont pas besoin de cette couche.

Par exemple, dans une application CRUD l'affichage est généralement très proche de la représentation en BD. Il n'y a donc pas de raison d'ajouter une couche en extra.

3) Pourquoi est-ce que l'application service a tendance à devenir une God class?

Certains éléments ont tendances à se retrouver à tort dans la couche applicative, comme les règles du domaine et la validation UI.

Il est important de voir la couche applicative comme le "chef d'orchestre" de l'application: il veut faire jouer la musique par le domaine.

Ce n'est pas au chef d'orchestre de jouer du violon! Il se charge du QUAND et du CONTEXTE. C'est le domaine qui s'occupe d'exécuter la logique d'affaires.

Lorsqu'on ne respecte pas cette direction, c'est là qu'une God class se forme.

Chargement...

Chargement...